• Sarah Hamonoux

De l’ego à l’Âme

Le message du moment, restons ancrés à notre vérité, à notre cœur, ce temple de l’Unité.


Nous recevons de puissantes énergies qui nous aident à connecter davantage à notre divinité, à nous identifier à l’essence divine que nous sommes en réalité.


Notre Âme est habitée par notre corps physique, son étendue ici bas est infinie, elle ne possède aucune temporalité, c’est ce qui la rend si patiente à notre niveau et aimante.


Elle connaît les grandes étapes de notre vie.


Tout à l’heure j’avais une conversation entre ma personnalité incarnée et mon Âme.


La réponse de mon Âme à l’une des questions de ma personnalité m’a énormément touchée.


Ma personnalité pose énormément de questions pour apprendre, grandir et s’identifier progressivement à mon Âme.


Ma personnalité : « Que fais-tu de tout ce temps où je ne suis pas connectée à toi »


Mon Âme : « Je t’inspire »


J’ai trouvé ça tellement puissant et émouvant..


Alors m’est venue cette comparaison..


Nous portons intérieurement plusieurs instances, plusieurs espaces à partir desquels nous pouvons prendre nos décisions.


L’ego est la part de nous qui se croit séparée de tout le reste de l’Univers, il nous permet d’expérimenter la dualité par le prisme de la séparation, le jugement bien/mal..


Notre Âme est notre essence, c’est la vie elle-même, c’est L’univers en nous, Conscient de faire partie du Tout.


Ainsi, si nous nous identifions à notre ego cette part de nous qui a peur parce qu’elle vit dans l’illusion de la séparation, nous voyons le Monde par le prisme de la peur et de la séparation, on se croit donc très différent de l’autre quand notre Âme, Elle, est Consciente que l’autre et moi sommes une partie du Tout.


Lorsque le mental qui est un puissant outil s’identifie à l’ego, notre horizon devient celui de la peur.


L’ego, c’est un peu comme un enfant, c’est une part de nous qui a besoin d’être rassurée, aimée, n’allez pas répondre à sa peur par de la colère ou de l’intolérance, il a sa place, le tout étant de ne pas s’identifier à lui.


Notre Âme dans cette configuration serait le parent de cet enfant, un parent qui a conscience des peurs de son enfant et qui l’aide à grandir en devenant qui il est réellement.


Soyez tendre avec votre ego tout en ayant conscience que vous n’êtes pas lui.


Notre Âme va accompagner notre mental à se désolidariser, se « désidentifier » de l’Ego pour progressivement nous identifier à notre Âme et vivre à partir de notre instance supérieure, notre dimension la plus élevée.


Lorsque nous sommes enfant, nous vivons à travers les yeux de notre Âme puis s’en viennent les conditionnements de la famille, de l’école et de la société qui ne laissent plus de place à notre grandeur.


Nous nous identifions alors à ce qu’il y a de plus petit en nous pour rentrer dans le moule, être aimés et acceptés.


C’est alors que notre Âme s’éteint progressivement dans le processus d’identification à l’ego.


L’époque à laquelle nous vivons nous ramène à qui nous sommes vraiment.


Quitter l’identification à l’ego pour celle de l’Âme n’est en aucun cas confortable, nous craignons avant tout notre puissance illimitée, nous avons du mal à nous représenter l’infini, c’est presque vertigineux et pourtant c’est qui nous sommes vraiment.


C’est une petite mort qui lorsqu’on l’accepte nous emmène progressivement vers les sphères de notre Être les plus évoluées.


Nombreux sont en process d’identification à leur Âme, chaque personne qui reconnecte à son Âme ancre progressivement l’Unité et la Conscience du Divin dans la conscience collective.


Nous sommes nombreux à ancrer cette nouvelle réalité d’Unité et d’Amour.


Chaque Être est une goutte du vaste Océan auquel nous appartenons tous.


Avec Amour


Sarah


#ego #ame #ensemble


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout