• Sarah Hamonoux

Guérir à soi

Croire que nos parents vont guérir nos blessures d’enfance s’ils les accueillent est une illusion.


Passer de la victime au pouvoir d’agir, c’est prendre conscience que nous seuls pouvons guérir, nous passons parfois toute une vie à attendre que nos blessures soient entendues, même si c’est le cas, vous n’êtes pas guéri(e) tant que vous n’avez pas vu la profondeur de votre blessure, tant que vous ne l’avez pas pleinement accueillie, entendue, acceptée.


C’est vous qui avez le pouvoir de vous guérir, ne le remettez pas à une tierce personne, cela équivaut à lui donner votre pouvoir en vous berçant d’illusions.


Ne vous culpabilisez pas pour ça, prendre conscience que nous sommes victime dans un domaine de notre vie permet de transformer notre perception et nous permet d’agir, cela passe par prendre conscience d’une vérité, la vérité reste le plus beau terreau de transformation.


Prenez-vous tendrement par la main et regardez à quel point vous avez souffert, entendez les nombreux sanglots que vous avez tus, accueillez les mémoires qui remontent, vous êtes dans votre plein pouvoir de guérison.


Devenez le parent que vous attendiez.



Avec Amour



Sarah



7 vues0 commentaire

 

 

" Il ne faut pas attendre d'être parfait pour commencer quelque chose de bien. "
L'Abbé Pierre 

N° SIRET 822 544 599 00019   

  • Facebook - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
Copyrights