• Sarah Hamonoux

Période de grand changement

Nous vivons une époque de toute puissance, je n’ai jamais ressenti aussi fortement ce qui se joue en ce moment.


Beaucoup de résistances peuvent se mettre en place suite aux reprogrammations en cours et au nettoyage de l’ancien.


Ce sont les résistances au changement qui nous maintiennent dans la souffrance, pas le changement en lui-même.


Les résistances surviennent quand le « moi » interprète la libération d’un aspect comme étant une part fondamentale de soi.


De la même façon que nous ne sommes pas nos pensées puisque nous pouvons les observer en prenant de la hauteur, en étant la conscience même qui les observe, nous ne sommes pas nos résistances non plus, nous pouvons les observer de toute notre hauteur et ainsi, l’identification à nos pensées et nos résistances prend fin.


C’est un lâcher prise qui ne demande pas d’effort.


Si le sommeil vous appelle, c’est un moyen pour nos corps de se mettre à jour dans le lâcher prise le plus total ne résistez pas et bichonnez-vous.


Avec Amour


Sarah


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout